Apache 2.4 sous Windows – Héberger plusieurs sites web avec les serveurs virtuels

Pour ceux qui souhaitent faire du développement web ou héberger des sites web, il est bien utile de pouvoir héberger sur une seule machine plusieurs sites web.

Dans cet article, je vais vous expliquer comment réaliser une telle configuration sous Apache 2.4 sous Windows 7 en utilisant les virtual hosts, en français serveurs virtuels. Il existe 2 configurations possibles, une par nom et une par IP, ici je ferai une configuration par nom. Cette configuration fonctionne également sous Windows 2008 R2.

Apache gère nativement les hôtes virtuels, il n’y a rien de particulier à activer.

Si vous regardez le contenu du fichier httpd.conf et que vous recherchez la chaine # Virtual hosts vous constatez qu’il y a la directive Include conf/extra/httpd-vhosts.conf indiquant que les serveurs virtuels sont définis dans le fichier httpd-vhosts.conf, vous pouvez également les définir directement dans le fichier httpd.conf.

Plantons un peu le décor.

Je vais mettre en place 5 sites web, 4 seront réellement mis en place, le dernier sera juste déclaré dans le DNS histoire de voir le comportement d’apache.

La configuration des serveurs virtuels se décompose en 3 étapes :
1. Créer les dossiers d’hébergement des différents sites
2. Déclarer les sites dans le DNS.
3. Configurer les serveurs virtuels.

1. Création des dossiers d’hébergement

Je crée les différents dossiers où seront placés les fichiers et les logs de chaque site comme décrit ci-dessous

Nom DNS Emplacement des fichiers
Site 1  www.site1.fr Fichiers : E:\serveur_web\www\site1
Logs : E:\serveur_web\apache24\logs\site1
Site 2  www.site2.fr Fichiers : E:\serveur_web\www\site2
Logs : E:\serveur_web\apache24\logs\site2
Site 3  www.site3.fr Fichiers : E:\serveur_web\www\site3
Logs : E:\serveur_web\apache24\logs\site3
Site 4  www.site4.fr Fichiers : E:\serveur_web\www\site4
Logs : E:\serveur_web\apache24\logs\site4
Site5 Aucun Aucun

Dans le dossier racine de chaque site je crée un fichier index.html.

Dossier racine Contenu
E:\serveur_web\www\site1 <HTML>
<HEAD>
<TITLE>Site 1</TITLE>
</HEAD>
<BODY>
SITE 1
</BODY>
</HTML>
E:\serveur_web\www\site2 <HTML>
<HEAD>
<TITLE>Site 2</TITLE>
</HEAD>
<BODY>
SITE 2
</BODY>
</HTML>
E:\serveur_web\www\site3 <HTML>
<HEAD>
<TITLE>Site 3</TITLE>
</HEAD>
<BODY>
SITE 3
</BODY>
</HTML>
E:\serveur_web\www\site4 <HTML>
<HEAD>
<TITLE>Site 4</TITLE>
</HEAD>
<BODY>
SITE 4
</BODY>
</HTML>

2. Déclaration des sites dans le DNS

Lancez notepad en l’exécutant en tant qu’administrateur (clic droit sur notepad > exécuter en tant qu’administrateur)
Faire Fichier > Ouvrir… puis sélectionnez le fichier C:\Windows\System32\drivers\etc\hosts Ajouter les lignes suivantes

127.0.0.1 www.site1.fr
127.0.0.1 www.site2.fr
127.0.0.1 www.site3.fr
127.0.0.1 www.site4.fr
127.0.0.1 www.site5.fr

Enregistrer le fichier.

3. Configuration des serveurs virtuels

Il faut créer une section <virtualhost @IP :port></virtualhost> avec au minimum une directive ServerName et DocumentRoot pour chaque serveur virtuel.
Toutes les directives qui ont un contexte virtual host peuvent être utilisées pour affiner la configuration de chaque serveur virtuel.
Dans la configuration par nom que je réalise @IP aura la valeur * qui signifie n’importe quelle adresse ip.

Voyons d’un peu plus près le fonctionnement.
Lorsqu’une requête arrive sur le serveur apache, celui-ci recherche la section <virtualhost> qui correspond le mieux au couple @IP :port. Si plusieurs <virtualhost> correspondent, le serveur sélectionne celui correspondant au nom d’hote de la requête, il regarde la directive ServerName dans chaque section <virtualhost>. Si aucun nom d’hote ne correspond, c’est le premier serveur virtuel qui est utilisé, qui est donc le serveur virtuel par défaut.

Je choisis de déclarer les hôtes dans le fichier conf/extra/httpd-vhosts.conf donc il faut décommenter la ligne Include conf/extra/httpd-vhosts.conf en enlevant le # dans le fichier httpd.conf.

Dans le fichier httpd-vhosts.conf, il y a par défaut des exemples de déclaration d’hôte virtuel, ça vous donne une idée de la syntaxe d’une section <virtualhost></virtualhost>.
Je supprime les exemples et je déclare les sections <virtualhost></virtualhost> pour chaque site

<VirtualHost *:80>
ServerName www.site1.fr
DocumentRoot "E:/serveur_web/www/site1"
<Directory "E:/serveur_web/www/site1">
Options Indexes FollowSymLinks
AllowOverride All
Require all granted
</Directory>
CustomLog "logs/site1/site1-access.log" common
ErrorLog "logs/site1/site1-error.log"
</VirtualHost>
<VirtualHost *:80>
ServerName www.site2.fr
DocumentRoot "E:/serveur_web/www/site2"
<Directory "E:/serveur_web/www/site2">
Options Indexes FollowSymLinks
AllowOverride All
Require all granted
</Directory>
CustomLog "logs/site2/site2-access.log" common
ErrorLog "logs/site2/site2-error.log"
</VirtualHost>
<VirtualHost *:80>
ServerName www.site3.fr
DocumentRoot "E:/serveur_web/www/site3"
<Directory "E:/serveur_web/www/site3">
Options Indexes FollowSymLinks
AllowOverride All
Require all granted
</Directory>
CustomLog "logs/site3/site3-access.log" common
ErrorLog "logs/site3/site3-error.log"
</VirtualHost>
<VirtualHost *:80>
ServerName www.site4.fr
DocumentRoot "E:/serveur_web/www/site4"
<Directory "E:/serveur_web/www/site4">
Options Indexes FollowSymLinks
AllowOverride All
Require all granted
</Directory>
CustomLog "logs/site4/site4-access.log" common
ErrorLog "logs/site4/site4-error.log"
</VirtualHost>

Enregistrer le fichier.

Pour vérifier qu’il n’y a pas d’erreur de syntaxe dans la déclaration de vos serveurs virtuels tapez la commande Apache2.4\bin\httpd –S dans une invite de commande.
Si la commande ne retourne rien c’est que tout va bien, vous pouvez relancez le service Apache2.4.

Il ne reste plus qu’à tester.

Lancez votre navigateur puis saisissez l’adresse http://www.site1.fr SITE1 doit s’afficher dans votre navigateur.
Saisissez http://www.site2.fr SITE 2 doit s’afficher et ainsi de suite jusqu’au site 4.
Maintenant saisissez http://www.site5.fr, vous pouvez constater que SITE 1 s’affiche dans le navigateur. C’est le comportement normal d’apache, le serveur virtuel pour http://www.site5.fr n’est pas déclaré donc le premier serveur virtuel de la liste sera utilisé.

Pour toutes vos questions n’hésitez pas à me laisser un commentaire 🙂

Installation Apache 2.4 / PHP 5.4 / SQL Serveur 2008 R2 Express sous Windows 7 64 bits

Dans cet article, je vais vous expliquer comment mettre en place une architecture Apache 2.4.3, PHP 5.4.7 et SQL Serveur 2008 R2 sur Windows 7 64 bits.
Architecture peut être moins répandue qu’Apache/PHP/MySQL, mais que j’ai déjà rencontré donc j’ai décidé de faire cet article.
Il existe plusieurs configurations possibles pour que PHP fonctionne sous Apache, ici je ferai une configuration en tant que module d’Apache.

Les éléments nécessaires

Regardons d’un peu plus près ce dont nous avons besoin pour mettre en place cette architecture.

Apache

Téléchargez les fichiers httpd-2.4.3-win32.zip et php5apache2_4.dll-php-5.4-win32.zip fournis par le site http://www.apachelounge.com/download.
Un pré-requis obligatoire pour faire fonctionner cette version d’apache est d’installer Visual C++ 2010 SP1 Redistributable Package x86.

PHP

Un pré-requis obligatoire pour faire fonctionner PHP est d’installer Package redistribuable Microsoft Visual C++ 2008 (x86).
Sur le site http://windows.php.net/download/, pour sa branche 5.4 PHP fournit 2 versions, thread safe et non thread safe.
Pour une installation en tant que module d’Apache il faut prendre la version thread safe.
Pour une installation en CGI ou FastCGI, prendre la version non thread safe.

SQL Serveur 2008 R2

Téléchargez SQLEXPRWT_x64_FRA.exe  contenant le moteur SQL 2008 R2 et SQL Server Management Studio.
L’extension permettant à PHP de communiquer avec SQL Serveur 2008 n’est plus incluse dans le package PHP mais fournie par Microsoft. Il faut télécharger le pilote SQLSRV30.exe
Enfin, dernier élément à récupérer, le Microsoft® SQL Server® 2012 Native Client 64 bits. Le fichier a télécharger se trouve vers le milieu de page, allez jusqu’à la rubrique COMPOSANTS DE MICROSOFT SQL SERVER CONNECTIVITY FEATURE PACK.

Nous avons tous les éléments nécessaires pour mettre en place notre architecture.
Voici la structure de dossiers que je vais utiliser pour cette installation, vous pouvez bien évidement faire la structure comme bon vous semble.
E:\serveur_web\Apache24 -> contient les fichiers du serveur Apache
E:\serveur_web\php -> contient les fichiers de PHP
E:\serveur_web\mssql -> dossier d’installation de SQL Serveur 2008 R2 Express.

L’installation

Apache 2.4.3

Si nécessaire, installez Visual C++ 2010 SP1 Redistributable Package x86.
Extraire le dossier Apache24 contenu dans httpd-2.4.3-win32.zip vers le dossier e:\serveur_web.
Modifier le fichier e:\serveur_web\Apache24\conf\httpd.conf
Recherchez ServerRoot et mettre ServerRoot "e:\serveur_web\Apache24"
Recherchez DocumentRoot et mettre DocumentRoot "e:\serveur_web\Apache24\htdocs"
Recherchez <Directory> et mettre <Directory "e:\serveur_web\Apache24\htdocs">
Recherchez ServerName et mettre ServerName 127.0.0.1:80
Enregistrer le fichier.
Lancez une invite de commandes exécuter en tant qu’administrateur.
Saisir e:\serveur_web\Apache24\bin\httpd –t pour vérifier la syntaxe du fichier httpd.conf.
Si tout est OK saisir e:\serveur_web\Apache24\bin\httpd –k install pour installer le service Apache.
Saisir la commande sc query apache2.4, si vous obtenez un message de ce type

SERVICE_NAME: apache2.4
TYPE               : 10  WIN32_OWN_PROCESS
STATE              : 1  STOPPED
WIN32_EXIT_CODE    : 0  (0x0)
SERVICE_EXIT_CODE  : 0  (0x0)
CHECKPOINT         : 0x0
WAIT_HINT          : 0x0

c’est que le service est correctement installé.
Il ne reste plus qu’à démarrer le service, saisir sc start apache2.4.
Enfin, depuis votre navigateur préféré allez à l’adresse http://localhost ou http://127.0.0.1, si It works ! apparait alors Apache fonctionne correctement.

PHP 5.4.7 en tant que module d’Apache

Extraire le contenu du fichier php-5.4.7-Win32-VC9-x86.zip dans e:\serveur_web\php.
Renommer php.ini-developpement en php.ini.
Dans php.ini décommenter extension_dir et mettre extension_dir="e:\serveur_web\php\ext"
Extraire de php5apache2_4.dll-php-5.4-win32.zip la dll du répertoire PHP 5.4.7 dans e:\serveur_web\php.
Modifier le fichier httpd.conf en ajoutant les lignes suivantes en fin de fichier

PHPIniDir "e:\serveur_web\php" (ne pas mettre de \ en fin de chemin)
LoadModule php5_module "e:\serveur_web\php\php5apache2_4.dll"
<FilesMatch \.php$>
SetHandler application/x-httpd-php
</FilesMatch>

et en ajoutant index.php dans DirectoryIndex -> DirectoryIndex index.html index.php
Pour tester le bon fonctionnement de PHP, avec notepad créez un fichier info.php contenant <?php phpinfo(); ?>
Enregistrer ce fichier dans e:\serveur_web\apache24\htdocs
Dans votre navigateur tapez l’adresse http://localhost/info.php, si tout est bien configuré vous devez voir toute la configuration de PHP apparaitre.

SQL Serveur 2008 R2 Express

Exécuter en tant qu’administrateur SQLEXPRWT_x64_FRA.exe.
Le programme d’installation démarre, patientez…
Cliquez sur Nouvelle installation ou ajout de fonctionnalité à une installation existante
Accepter les termes du contrat de licence.
Sélection de fonctionnalités -> il n’y a rien à modifier.
Configuration de l’instance -> vous pouvez donner le nom que vous souhaitez à votre instance, personnellement je conserve le nom proposé SQLExpress et mon répertoire racine de l’instance sera e:\serveur_web\mssql
Configuration du serveur
->  je ne touche à rien.
Configuration du moteur de base de données -> je ne modifie rien, le compte avec lequel est réalisée l’installation sera par défaut administrateur SQL Serveur.
Création de rapports d’erreurs -> je ne modifie rien.
L’installation de SQL Serveur commence… patientez…
Votre serveur SQL Serveur 2008 R2 est installé !

Maintenant démarrons SQL Management Studio (Démarrer > Tous les programmes > Microsoft SQL Server 2008 R2 > SQL Server Management Studio)
Une boite de dialogue Se connecter au serveur s’ouvre.
Dans la zone Nom du serveur saisissez le nom de votre machine.
Pour Authentification laissez Authentification Windows
Cliquez sur le bouton Se conn.
Un message d’erreur peut apparaitre signifiant que SQL Management Studio ne peut pas communiquer avec le moteur de base de données.
Pour résoudre ce problème, il faut lancer le gestionnaire de configuration (Démarrer > Tous les programmes > Microsoft SQL Server 2008 R2 > Outils de configuration > Gestionnaire de configuration SQL Server)
Aller dans Configuration du réseau SQL Server > Protocoles pour SQLEXPRESS
Double cliquez sur TCP/IP et allez sur l’onglet Adresse IP
Allez jusqu’à IPAll et saisir 1433 dans Port TCP
Allez sur l’onglet Protocol et mettre Enabled à Yes
Redémarrer le service SQL Server
Tenter à nouveau une connexion dans SQL Management Server et la connexion doit réussir.

Pilote PHP pour SQL Serveur

Installer Microsoft® SQL Server® 2012 Native Client 64 bits.
Installer SQLSRV30.exe.
Aller dans le dossier d’installation du pilote, ce dossier contient plusieurs fichiers dll et la documentation sur ce pilote.
Copier les fichiers php_sqlsrv_54_ts.dll et php_pdo_sqlsrv_54_ts.dll dans e:\serveur_web\php\ext
Modifier le fichier e:\serveur_web\php\php.ini en ajoutant dans la partie Dynamic Extensions

extension=php_pdo_sqlsrv_54_ts.dll
extension=php_sqlsrv_54_ts.dll

Enregistrer le fichier puis redémarrer le service Apache.
Dans votre navigateur tapez l’adresse http://localhost/info.php, puis faites une recherche sur le mot sqlsrv, vous devez voir pdo_sqlsrv et sqlsrv.

Maintenant vous avez une architecture Apache/PHP/SQL Serveur qui fonctionne, vous n’avez plus qu’à vous lancer dans le développement 🙂

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à laisser un commentaire.